PRIMEAU, Paul-Henri

1931 - 2018

Au CHUS Hôtel-Dieu, le 19 décembre 2018 à l’âge de 87 ans, est décédé monsieur Paul-Henri Primeau, fils de feu Attala Gosselin et de feu Ferdinand Primeau.

La famille vous accueillera à la Salle Guy-Veilleux au 75, rue Castonguay, Cookshire, le samedi 22 décembre 2018 de 10 h à 13 h 45. Les funérailles seront célébrées en l’église St-Camille de Cookshire à 14 h. L’inhumation aura lieu à une date ultérieure.

Monsieur Primeau laisse dans le deuil Marie-Claire Beaudoin; ses enfants : Richard (Johanne), Pierre (Marie-Claude), Michelle (André), Gilles (Carole) et Denis (Manon); ses petits-enfants : Nicolas, Tommy, Marie-Hélène, Christine, Mia et Alexandre; ses arrière-petits-enfants : Victor, Xavier, Magalie, Louis-Jacob et Florence; son frère Ferdinand « Pit » et son beau-frère Jean-Guy Beaudoin (Pauline). Il laisse aussi plusieurs neveux, nièces, cousins, cousines, autres parents et amis.

La famille tient à remercier le personnel du 5e de l’Hôtel-Dieu ainsi que l’équipe des soins palliatifs du CHUS Hôtel-Dieu. Un merci particulier au Dr Lord qui a pris grand soin de monsieur Primeau et de sa famille.

Des dons aux soins palliatifs de l'Hôtel-Dieu seraient grandement appréciés de M. Primeau et sa famille.

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

9 messages reçus

Pierre et toute la famille

Nos sympathies à toute la famille de Pierre .....
c’est toujours difficile de perdre un être cher , alors on se réconforte en pensant qu’il y aura une étoile de plus au ciel pour veiller sur vous tous......

Marie-Josée et Stéphane (frère de Marie-Claude) , le 21 décembre 2018

Denis , Manon ,Alexandre ainsi qu'à toute la famille Primeau

La mort devant la vie il nèxiste pas de temps ,peut importe la date ou l`année ,l`heure nous devons nous y adapté .Mes sincère sympathies a toute la famille et que le courage et la paix vous sois apporté pour que vous puissiez y passé sans trop de peine !!! Moi et mon conjoint Serge sera en pensées avec vous tous et toute notre énergie positive vous sera partagé en odeur ,en son et en chaleur . Nous vous aimons énormément alors je vous fait la bise xxxx

Guylaine Laberge , le 21 décembre 2018

Richard Primeau

Sincères condoléances de la Famille Scully. Tous nos vœux de réconfort dans ces moments difficiles.

Yannick Scully, le 21 décembre 2018

Denis, manon, alexandre et toutes la famille

Nos sympathies
En cette période difficile nous pensons à vous

De nous tous Dominic.L , le 22 décembre 2018

Famille Primeau ( Richard et Johanne )

Nous prenons part a votre douleur et nous vous présentons nos sincères condoléances
a vous et votre famille

Marco Linda Patrick Sandra, le 22 décembre 2018

Pierre ainsi que sa famille

Nos plus sincères condoléances...

Puissent ces quelques mots vous apporter un peu de réconfort et vous aider à traverser les moments difficiles que vous vivez. Lorsque nous perdons un être cher, nous réalisons que le temps ne se rachète pas.Les bons moments, les joies, les rires... tous les instants passés avec votre père resteront dans votre mémoire et finiront par ensoleiller votre avenir.

Que les précieux souvenirs que vous conservez de votre père vous permettent, petit à petit, de retrouver la paix... et que le temps aide à guérir cette blessure.

En pareil moment, les mots peuvent seulement exprimer une grande compassion et peut-être apporter un message d'espoir.

Toutes nos sympathies,

Sabrina ainsi que Marie-Hélène

Sabrina, le 22 décembre 2018

À toute la famille de Paul

Toute mes sympathies

Bertrand Landry , le 22 décembre 2018

Famille Primeau

Nos plus sinceres sympathies a la famille Primeau.

Ginette Guerard, Martine Guerard, Giovanni Montanaro, le 23 décembre 2018

Mme Beaudoin, Richard, Pierre et toute la famille Primeau

Mes plus sincères condoléances à tous les membres de la famille en ce temps difficile.
Mes pensées sont avec vous.

Berthier Martel, le 23 décembre 2018

Partagez cet avis